Soumis par Emilien le jeu 02/07/2020 - 20:35

La réparation, c'est ce qui permet de prolonger la durée de vie des produits.
Le but reste bien évidemment de lutter contre l’obsolescence programmée, un vice fortement lié aux produits de grande consommation. C’est aussi un enjeu écologique de taille, notamment afin de faire durer les appareils électroménagers le plus longtemps possible, mais aussi en diminuant leur impact énergétique et la consommation de ressources.

Les réparations sont souvent bien plus simples que ce que l'on pense. quelques exemples 
(toujours tout débrancher avant de démonter quoi que ce soit) :

1 - Appareils avec une résistance chauffante :
Pas de panique si votre sèche-cheveux, votre grille pain ou votre déshydrateur s'allume mais ne chauffe plus.
C'est en général la faute du fusible thermique qui est à l'intérieur (coût dérisoire, moins de 20 centimes).
Il est juste à changer après avoir démonté l'appareil.

2 - Petits appareils (ou jouets) qui ne s'allument plus.
Le responsable est souvent l'interrupteur (ceux à glissière sont particulièrement fragiles). Un test rapide permet d'identifier le fautif.

2 - Appareils munis d'une carte électronique :
S'il ne s'allument plus du tout, ça vient généralement de la carte électronique.
D'abord vérifier les connexions (ah la connexion oxydée ou le petit fil débranché...).
Puis, avant d'envisager de changer la carte (c'est généralement hors de prix) c'est souvent parce que l'alimentation ne fonctionne plus. Il faut d'abord la tester.
Le responsable est souvent un petit condensateur qui a le mauvais goût de lâcher.  On s'en aperçoit vite car il y a des traces de chaud. coût quelques centimes d'euro... et 2 soudures).

3 - Télécommandes :
Une touche qui ne fonctionne plus, c'est un mauvais contact... qui peut être dû à une giclée de boisson (de préférence bien sucrée), ou à un doigt plein de confiture (choisissez en fonction de votre expérience).
Si rien ne fonctionne, vérifier d'abord si une pile n'a pas coulé (oxydation des contacts)
Puis retirer les piles (un court circuit est vite arrivé), démontage, test et nettoyage à l'alcool, et c'est reparti.
Pour les cas plus graves, un cout de crayon (graphite) ou une touche de vernis conducteur sur le contact caoutchouc) et votre commande refonctionne.
Coût voisin de 0.
Ca permet aussi de réparer les toutes petites télécommandes souples, il suffit de décoller la membrane supérieure (avec précaution).

Nous avons acheté et mis en réserve quelques pièces de base.